Chroniques

Les âmes grises – Pilippes Claudel

41917Y-YFML._SX210_Auteur : Philippe Claudel

Éditions : Le livre de Poche

Genre : Drame

Année de sortie : 2003

Nombre de pages : 280

Synopsis :  » Elle ressemblait ainsi à une très jeune princesse de conte, aux lèvres bleuies et aux paupières blanches. Ses cheveux se mêlaient aux herbes roussies par les matins de gel et ses petites mains s’étaient fermées sur du vide. Il faisait si froid ce jour-là que les moustaches de tous se couvraient de neige à mesure qu’ils soufflaient l’air comme des taureaux. On battait la semelle pour faire revenir le sang dans les pieds. Dans le ciel, des oies balourdes traçaient des cercles. Elles semblaient avoir perdu leur route. Le soleil se tassait dans son manteau de brouillard qui peinait à s’effilocher. On n’entendait rien. Même les canons semblaient avoir gelé.  » C’est peut-être enfin la paix… hasarda Grosspeil. -La paix mon os !  » lui lança son collègue qui rabattit la .aine trempée sur le corps de la fillette. « 

Mon avis :

C’est une lecture cursive que j’ai dut lire pour mon cours de français. Ma prof nous avais proposé une liste de roman et on devait en choisir un. Plusieurs de mes amis l’ayant déjà et pas détesté j’ai donc opter pour celui-ci.

Dans ce roman on se retrouve propulsé en 1917 lors de L’Affaire. La Belle du Jour, une jeune fille de dix ans appréciée de tout le village est retrouvé étranglée. Tout au long du roman on va donc essayer de comprendre qui a assassiné cette enfant au travers des écris d’un homme qui vingts ans après décide de coucher sur papier toute cette histoire.

Le premier point important que certains aimeront d’autre non c’est le fait que l’on a ici un narrateur omniscient qui très longtemps après les fait décide de nous raconter tout ce qu’il s’est durant cette fameuse Affaire. Personnellement c’est quelque chose qui ne m’a pas dérangé. L’inconvénient est surtout que l’on ne possède qu’une vérité, la sienne. Mais je dois admettre que je n’ai pas trouvé qu’il s’agissait d’un personnage étouffant donc on déteste chaque parole et chaque acte, il possède un point de vue plutôt neutre sur tout l’histoire ce qui permet au lecteur de faire ses propres choix.

Il y par contre à mon goût beaucoup de longueur qui mon fait clairement m’ennuyer. Notamment parce qu’on à énormément de description qui je trouve parasite un peu l’histoire principales. Parfois pendant plus de quarante pages on nous raconte des choses qui ne font pas du tout avancer L’Affaire. Ce sont des moments où je me suis ennuyée dans ma lecture et de ce fait après je n’avais plus forcément envie de me poser pour le continuer. J’ai également trouvé qui il y avait beaucoup de trop de personnage, j’en perdais le fil, je ne savais plus qui était qui. Donc s’était un peu pénible car quand on te parle d’un personnage mais que tu ne vois plus qui il est soit tu continues et tu ne comprends pas forcément tout bien, soit tu retournes dans la pages passées pour essayer de trouver qui est cette charmante personne. De plus lorsqu’on rencontre un nouveau personnage qui n’a parfois quasiment pas, voir aucun rapport avec L’affaire et bien là on à le droit une description de sa vie sur trois, quatre pages. Donc je doits bien avouer que tout ça m’a pas mal gêné dans ma lecture.

Mais il y quand même des points positifs bien sûr ! Comme l’écriture qui malgré c’est très longues descriptions et les quelques longueur et vraiment très belle ! On est un peu comme hypnotisé par l’écriture qui est je trouve plus singulière. J’ai également bien aimé la façon de traiter cette histoire avec pour fond la Première Guerre mondiale. Cela permet de créer une ambiance à la fois mystérieuse et gênante.

En ce qui concerne la fin, je pense que vous commencez à savoir que c’est quelque chose de très important pour moi, elle m’a franchement déçu ! On finit par savoir qui a tué la petite fille, mais cette révélation est décevante. Dans ce type de récit, soit on s’attendait à connaître le coupable, soit on ne s’y attendait pas du tout mais en y réfléchissant, ça colle. Là, non seulement on ne s’y attend pas, mais une fois qu’on le sait on a du mal à y croire. La révélation tombe qui plus est comme un couperet, tranchant et sans appel, ce qui dénote fortement avec la lenteur mesurée du récit.

Pour conclure je pense que je suis complètement passée à côté de ce roman ! Mes amis avait plutôt bien aimé et j’ai vu de très nombreux avis positif sur Livraddict et Babelio. Peut être que ce roman vous plaira plus qu’à moi ! Si vous l’avez déjà lu n’hésitez pas à me dire si vous l’avez aimé ou non.

Notation:     2 étoiles.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s