Chroniques

Everything Everyting -Nicolas Yoon

cover-for-everything-everything

Auteur :  Nicolas Yoon

Éditions :  Doubleday

Genre :  romance contemporaine

Année de sortie : 2015

Nombre de pages : 306

Synopsis : Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Mon avis :

C’est un livre qui avait fait beaucoup parler de lui au moment de sa sortie, il me donnait vraiment envie mais pour je ne sais trop quelle raison il n’a jamais rejoint ma PAL jusqu’à ce que l’une de mes amie veuille le commander et le reçoive par erreur en anglais et qu’amazon lui renvoie une version français en plus de celle ci. Elle à donc décidé de me l’offrir alors mercii beaucoup à elle. Il a donc rejoins ma PAL mais en VO et il faut savoir que je n’avais encore jamais lu en VO j’avais très envie de me lancer mais j’avais surtout peur de ne pas comprendre et donc de me décourager. Puis finalement il y a eu la sortie de la bande annonce alors je me suis dit qu’il fallait de je le lise puisque je souhaitais voir le film.

Donc dans cette histoire on suit Madeline qui a passé toute son enfance enfermée dans sa maison car elle est atteinte d’une maladie grave qui l’empêche de sortir de chez elle. Mais un jour de nouveaux voisins vont emménager et Madeline va rencontrer Olly ;

C’est dans un contexte un peu particulier donc que j’ai lu ce roman puisqu’il s,agissait de ma toute première lecture VO. Très honnêtement je suis très heureuse d’avoir commencé par celui-ci car c’est un roman qui se lie très vite car dans un premier temps il n’est pas très long mais également car il contient de nombreuses illustration en lien avec l’histoire. De plus il n’y a pas vraiment de chapitre mais plutôt un grand nombre de mini scènes qui se succèdent. C’est pourquoi dès que j’avais cinq minutes j’attrapais le livre et je replongeais dans cette histoire.

C’est un roman que j’ai trouvé très touchant. Lire des histoires d’enfants malades est toujours très émouvant et dans cette histoire Madeline est une jeune qui n’est pas malheureuse et qui ne souffre pas mais qui ne connais rien à la vie puisqu’elle n’est jamais sortie de chez elle et que les seules personnes qu’elle vois son sa m’a mère son infirmière/nourrice et certains de ses professeurs. Elle ne connais que du monde extérieur les personnes avec qui elle parle via internet. Ce roman m’a d’autant plus touché car en le lisant j’ai eu un peu l’impression de retrouver l’émotion que j’avais ressentie en lisant Nos étoiles contraires.

En ce qui concerne les personnages j’ai beaucoup aimé le personnage de Madeline dont j’ai trouvé qu’il y avait vrai travail sur sa personnalité, ses émotions et sentiments. Tout au long du roman on s’attache vraiment à elle. De plus malgré le fait que le livre soit relativement court Madeline évolue énormément. Au début du roman elle est toute innocente notamment à cause de son éloignement du reste du monde. Mais plus on avance et plus elle se forge un réel caractère bien à elle qui sais ce qu’elle veux et qui compte bien l’obtenir. Elle se présente finalement comme une vrai guerrière contre sa maladie et elle souhaite profiter de l’instant présent afin de rien regretter et c’est vraiment ce que j’ai aimé chez elle.

Par contre pour ce qui est du personnage de Olly j’avoue avoir été quelque que peut déçu.. En effet j’ai trouvé qu’au contraire il n’était pas du tout approfondit. On sait peu de chose a son sujet. Dès le début du roman on sait qu’il se passe des choses chez lui avec sa famille on en a les explications assez tardivement mais j’ai trouvé qu’elles étaient mal exploitées, qu’elle n’avaient pas vraiment d’impact sur le personnage puisqu’on ne connaît pas réellement les sentiments et pensées de ce dernier.

C’est donc une lecture que j’ai beaucoup aimé, qui m’a vraiment touché. Malgré tout ce n’est pas un coup de cœur notamment car comme dit plus au j’aurais aimé un peu mieux connaître Olly. Mais je vous recommande vivement cette lecture car après tout une romance sa fait toujours du bien.

Notation : 

Blue star rating vector graphic

Publicités

2 thoughts on “Everything Everyting -Nicolas Yoon”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s